(OFF)ICIELLE 2014

(OFF)ICIELLE 2014
Booth C37: Folkert de Jong, Jean-Xavier Renaud
Galerie Dukan
Docks - Cité de la Mode et du Design, Paris, France
October 22 - 26, 2014

View Exhibition



Les références à l’histoire de l’art sont omniprésentes dans la création actuelle. Les artistes contemporains ne cessent de citer des grands maîtres ; de les détourner ; de piocher dans le répertoire que constituent certains chefs-d’œuvre. L’art moderne semble même s’être construit sur les ruines de l’art classique, réutilisant des figures universelles pour mieux les détruire, à l’image de Marcel Duchamp et de sa Joconde affublée d’un nom grotesque (L.H.O.O.Q). L’Histoire avançant, certains artistes n’ont plus systématiquement cherché à altérer et abolir les sujets et règles traditionnels, mais plutôt à les réemployer dans des œuvres empreintes de nostalgie. 

Folkert de Jong, quant à lui, questionne le médium qu’il utilise à travers de multiples références : ses sculptures semblent jaillir de la matière même, tel un marbre de Michel-Ange ou une œuvre de Rodin. Son Œuvre convoque également une constellation de références artistiques allant de Picasso à l’expressionnisme allemand en passant par la tradition du grotesque flamand.
 
L’œuvre de Jean-Xavier Renaud cherche à dépeindre la société actuelle et à en dresser un état des lieux. Pour se faire il utilise une peinture incisive dans laquelle il entremêle des références qui émanent de plusieurs espaces temps rassemblés dans le présent.  



Art history references are ever-present in current creation. Contemporary artists never stop quoting the great master, distorting their works of art and gleaning in the repertoire of some masterpieces. Modern art seems to be built on the ruins of classic art, re-using universal figures in order to destroy them, such as Marcel Duchamp giving Mona Lisa a grotesque surname (L.H.O.O.Q). Throughout history, some artists don’t try consistently to degrade and to abolish subjects and traditional rules, but to reemploy them into works full of nostalgia. 

Folkert de Jong challenges the medium he uses through loads of models: his sculptures seems to spring out of matter itself, as a Michel Angelo’s marble or a Rodin’s work of art.  His work convokes a constellation of artistic echoes going from Picasso to German expressionism passing by Flemish grotesque. 

Jean-Xavier Renaud tries to depict and to establish a picture of nowadays society. He uses an incisive painting mixing up references from several spaces-time gathered together in present.