Nina Fowler - A Real Allegory: Parts I & II

Nina Fowler
A Real Allegory: Parts I & II
May 30 - July 13, 2011
Opening: May 28, 2011 / 2-9.30 pm

View Exhibition



Gallery Dukan Hourdequin is delighted to present A Real Allegory: Parts I & II, a solo exhibition of new work by British artist Nina Fowler (b. 1981), created especially for the inaugural show at their new gallery space in Paris.
Fowler’s work has traditionally played with the relationship between the sourced image, often of iconic figures, removed by Fowler from their medium and situation and the new difficult and troubling context in which she places them. Meticulously rendered in pencil or sculpted and cast, the perfection of Fowler’s execution has allowed the viewer to almost forget the process involved, becoming fully immersed in the challenges of the subject. In this new body of work, Fowler again shows her fascination with the sourced image, while here especially toying with the subjectivity of the viewer, and the power of the artist to control the way in which we are allowed to view their subjects. In these works more than any others, Fowler draws attention to her medium and craft, the precision of her draftsmanship is alternated by an almost painterly technique at times. The highly polished perfection of her sculpted pieces are allowed to exist as such from only one angle, showing another side to each figure that appears to collapse into the material from which they have been crafted. In this exhibition, Fowler really challenges us as viewers to question the moral compass of our voyeurism. There are dark truths here exposed that lie just beneath the surface of the glamorous worlds we idolize and revere – the finest of lines between the acceptably enjoyable and the inappropriately perverse, between the glamorous exterior and the rotting, pained interior.

Jessica Adams, April 2011

Jess Adams studied Art History at The Courtauld Institute, London. Over the past decade she has worked in television and film with, amongst others, Waldemar Januszczak, John Maybury and Melvyn Bragg. She is now an independent arts documentary producer / director and writer living and working in London.



La galerie Dukan Hourdequin est heureuse de présenter
A Real Allegory: Parts I & II, une exposition personnelle composée d’œuvres inédites de l’artiste britannique Nina Fowler (1981) et pensée pour l’exposition inaugurale de son nouvel espace à Paris.

Le travail de Nina Fowler joue traditionnellement sur la relation entre l’image source, souvent d’icônes cinématographiques, détachée par l’artiste de son support et de sa situation et sa présentation dans un contexte différent et troublant. Méticuleusement restituée au crayon ou sculptée et moulée, la perfection de l’exécution permet au regardeur d’en oublier presque le processus de création face aux défis du sujet.  Pour cette nouvelle œuvre, Nina Fowler propose une nouvelle fois sa fascination pour l’image source, jouant avec la subjectivité de celui qui regarde, et le pouvoir de l’artiste qui contrôle la manière dont nous sommes autorisés à voir leurs sujets. Dans ces récents travaux plus que n’importe quels autres, elle attire l’attention sur son medium et son art, la précision de son dessin alternant parfois avec une technique quasiment picturale. Ses sculptures parfaitement réalisées n’existent en tant que telles que d’un seul point de vue, montrant une face différente de chaque pièce qui semble s’effondrer dans la matière à partir de laquelle elle a été créée. Dans cette exposition, Nina Fowler nous défie en tant que regardeurs pour questionner l’étendue morale de notre voyeurisme. D’obscures vérités sont ici montrées et affleurent avec le glamour que nous idolâtrons et vénérons – à la frontière entre le plaisir convenable et la perversion déplacée, entre un extérieur fascinant et l’intérieur ravagé par le pourrissement.

Jessica Adams, Avril 2011

Jess Adams a étudié l’histoire de l’art au Courtauld Institute, Londres. Dans les dix dernières années, elle a travaillé pour la télévision et le cinéma avec, entre autres, Waldemar Januszczak, John Maybury et Melvyn Bragg. Elle est désormais productrice et réalisatrice indépendante de documentaires artistiques. Elle vit et travaille à Londres.